le Stage de calligraphie aux 7 et 8 Juillet en Bourgogne !

Bonjour à toutes et à tous,

Madame Hysao TAKAGI donnera le 7 et le 8 juillet des cours de calligraphie
de 14h à 17h30 à la salle des fêtes de la Ferté Loupière.

– 1 après midi 30 euros
– 2 après midi 50 euros

Inscription avec chèque de dépôt libellé à l’ordre d’Acanthe,
avec votre adresse mail et votre numéro de téléphone.

Il y aura 20 personnes maximum par cours.
Le chèque d’inscription sera restitué si les cours sont annulés.

A vos pinceaux !!!

Sandrine Faguet
Acanthe Villages d’artistes

La démonstration de la calligraphie

Cher.e.s  ami.e.s,

Hysao Takagi calligraphe, dont nous accueillons en ce moment l’exposition à la galerie Acanthe sera présente les samedis 15 et 29 avril à partir de 15h et réalisera des calligraphies sur place. Si vous souhaitez une initiation à cet art, n’hésitez pas à venir en vous munissant de papiers brouillons et éventuellement d’un pinceau à calligraphie de taille moyenne. Il y aura sur place le matériel nécessaire pour faire des essais. Les simples curieux sont les bienvenus. N’hésitez pas à venir nombreux.

Acanthe Villages d’artistesDSC04705

Festival  » Danse Box 2017″


Les jeudi 23 et vendredi 24 mars à 20h30

« Les autres Soi »
Cie La Nébuleuse De Septembre / Danse

Pour la première création de la Compagnie la Nébuleuse De Septembre, ce sont les questionnements autour de la métamorphose et de la transformation qui se posent à nous. Depuis la nuit des temps, dans chaque mythologie, la métamorphose accompagne l’existence des dieux et des hommes. Toutes les épopées dévoilent des corps qui se transforment, s’adaptent au fil des aventures…
« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents » Alain Damasio

Chorégraphie et danse : Anusha Emrith et Martin Grandperret
Musique : Léo Grandperret


« Tourbillon »

Cie Lelien, Hysao Takagi / Danse

Beaucoup rêvent d’éternité, de pouvoir faire abstraction du temps qui passe, voire d’arrêter les années. Les progrès technologiques tendent vers ce but qui nous obsède.
Rien n’est éternel.
Comme le vent emporte les pétales des cerisiers, la vie humaine ressemble à ces fleurs virevoltantes qui évoquent sa fragilité. Celle-ci provoque en moi une émotion forte oscillant entre beauté et cruauté.

Chorégraphie et danse : Hysao Takagi
Conseillère artistique : Dominique Noël

Tarifs : 15 € / 12 €
Réservation : Tél : 01 44 76 06 06 / resa@tenri-paris.com
Réservation obligatoire, places limitées
Les places réservées seront libérées à partir de 20h20

Tarif préférentiel de 7 euros pour les adhérents.

L’exposition

a_002

  

  • Eglise Saint-Germain se situe juste cote de cette galerie que j’expose (Hysao Takagi). Vous pouvez voir mon expo et  visiter cette église.

Erigée à la fin du XVème siècle sur les vestiges d’un premier édifice datant du tout début du XIIe siècle, dont subsistent le portail roman ainsi que les piliers de la nef, l’église présente un rare ensemble de peintures murales datant de la fin du XVèmeet du début du XVIème siècle :

Le Dict des Trois Morts et des Trois Vifs, thème fréquemment représenté dans les églises de Puisaye, précède une immense Danse Macabre qui déroule, sur près de vingt cinq mètres, son cortège de vivants escortés par la Mort. Deux autres peintures viennent compléter l’ensemble : Saint Michel terrassant le démon et la Vierge de l’Annonciation.

La rareté du thème – on ne dénombre que six danses macabres en France – et la qualité remarquable de ces oeuvres font de l’église de La Ferté-Loupière un des attraits majeurs de la région.

Le Dict des Trois Morts et des Trois Vifs précède la danse et introduit la réflexion : trois jeunes cavaliers sont surpris dans leur partie de chasse par la vision de trois morts qui leur font face de l’autre côté d’une croix. La vie est précaire, la mort peut être brutale, quels que soient le moment et la condition sociale.

La Danse Macabre se compose de 42 personnages. L’acteur, assis, précède le défilé de couples mort/vif, qu’il enregistre sur un parchemin devant trois musiciens. Le Pape ouvre le cortège de vivants escortés par la mort, religieux et laïcs représentant toute la hiérarchie sociale. Ces thèmes étaient très répandus aux XVème et XVIème siècles. Ainsi la Danse Macabre prend-elle tout sa signification dans cette moralité plurielle : la mort est universelle et inévitable ; elle est imprévisible ; elle rétablit l’égalité entre les hommes.

Nul doute que la valeur artistique et symbolique de telles oeuvres touchait profondément la sensibilité des fidèles rassemblés.

Les peintures murales de l’église de La Ferté-Loupière nous offrent un précieux témoignage de la culture populaire et religieuse de l’époque. Aujourd’hui encore, cet ensemble aux couleurs chaleureuses de la Puisaye suscite l’émotion et fait de La Ferté-Loupière un haut lieu de l’art mural bourguignon.

Pour visiter

l’édifice est ouvert tous les jours.

Visites guidées

Visite accompagnée pour groupes, sur réservation au 03 86 73 18 65.

Messe le samedi à 18 heures.

Info tourisme

A voir : Donjon de Courtenay

Promenades-randonnées : GR13 et 3 itinéraires de 5 à 9 km.

L’église du XIIe siècle, remaniée au XIVe s.

Expositions « Espace Acanthe » et Grange du Prieuré

Boutique d’art

Jardin d’Octave et Jardin du Prieuré

Hébergement-restauration : café, restaurant, chambres d’hôtes.

Renseignements : en mairie au 03 86 73 14 87 ou auprès des Amis de L’Eglise de La Ferté-Loupière,Cidex 707, 89110 La Ferté-Loupière.

 

Des joyeuses fêtes de fin d’année 2016

Le dernier cours de calligraphie de cette année est fini le samedi 17, on va reprendre le 4 Javier 2017.

Le temps passe si vite, est ce que ça se passe ainsi dans nos têtes ?

Enfin le calendrier nous dis . Comme chaque année, on fête de fin d’année en espérant l’année suivant sera meilleur !

Nous vous souhaitons très bonnes fêtes de fin d’année !!!

Le cours de calligraphie 2016/17

Bonjour à tous, Les grandes vacances sont déjà derrière nous. En espérant que le soleil d’été soit toujours en nous et qu’il nous donne de l’énergie durant l’année.

Paris

Le cours  va reprendre à partir du mercredi 21 septembre de 19h à 20h30.

Cette année, ce sera chaque mercredi, et toujours à la même heure: 19h à 20h30.
Nouveauté : Il y a plusieurs formules de paiements:

  • 5 cours (valable 1 an): 100 euros.
  • 10 cours (valable 1an): 190 euros
  • un trimestre*:  150 euros
  • 2 trimestres*: 280 euros
  • 3 trimestres*: 400 euros

* Un trimestre fait en moyenne 10 cours.

Lieux : dans les locaux de l’association LILA: 31 av parmentier 75011 Paris ( Métro St Ambroise, Voltaire ou Parmentier).

Brunoy

Le 3ème samedi de chaque mois, à partir du mois d’octobre.( le 15 oct, le 19 oct et le 17 dec 2016, etc,,,jusqu’au mois de Juillet 2017)

  • De 14h 30 à 16 h45 (ponctué au milieu par un goûter avec thé japonais)
  • plusieurs  formules de payements ; chaque cours sera à 28 euros                            les familles et les couples seront à 25 euros / personne.                                             3 stages de réservation( valable 1 an   )  75 euros,                                                       5 stages de réservation (valable 1 an)   115 euros
  • le réservation se fait avec une semaine d’avance (07 88 06 60 61)

Les cours se déroulent toujours en 2 parties:

Première partie

  • Traits fondamentaux : les bases pour des idéogrammes
  • comment porter le pinceau et comment manipuler
  • composition (équilibre, le sens de gravité)
  • liaison d’un trait à l’autre trait par la respiration

deuxième partie

  • alphabet Japonais
  • l’écriture japonaise est un mélange d’idéogrammes et d’alphabet Japonais, le travail est différent, car le sens esthétique et l’esprit sont un autre. D’abord on écrit petit et très fin avec un pinceau fin.
  • Non seulement nous verrons l’alphabet japonais, mais aussi on va finaliser et aborder Haiku (5,7,5) et waka (5,7,5,7,7). pour mieux connaître l’esprit japonais et ses esthétiques.

À très bientôt.

Hysao Takagi

Toutes mes condoléances pour les victimes d’attentat !

Le nouvel attentat qui a fait au moins 84 morts le 14 juillet à Nice, 18 blessés en urgence absolue et 50 blessés légers. De plus dix enfants parmi les premières victimes identifiées (en tant qu’une mère, je ne peux pas supporter, rien qu’en imaginant perdre un enfant, inconsolable ! ) C’est la troisième attentats, quelle nouvelles affligeante !

Le 14 Juillet , c’est trop. Je n’ai pas le droit d’être claquer, car il n’y a personnes touches autours de moi. Mais  cette fois-ci a de l’effet sur moi terrible. Comment on n’a pas pu les protéger ? L’État d Urgence sert a quoi ?

Je me sens impuissante,

Hysao